Jésus, le révolutionnaire

La mise en commun de tous les biens (1) ? Arrêter de tout vouloir posséder (2) ? Etre radicaux avec le pouvoir de l’argent (3) ? Tout ça, c’est vraiment être communiste, c’est Karl Marx et compagnie. Eh bien non, c’est Jésus. Un vrai révolutionnaire, sur tous les fronts, haï par les pouvoirs publics (4), jusqu’à être accusé par des faux­ témoins (5), être condamné (6) et mis à mort (7).

Car Jésus ne pouvait pas supporter qu’on maltraite des « petits » (8). Il veut vraiment renverser les pouvoirs en place, comme l’avait ressenti sa mère avant même sa naissance (9) : pouvoirs économique (10), politique (11), religieux (12), mais aussi la morale (13), la piété corrompue (14), la domination (15) et l’orgueil qui détruit l’humain de l’intérieur (16). Et il a tout fait pour que le peuple le suive (17) ou se soulève, non pas pour tuer les dirigeants, mais pour mettre fin à un système vraiment pourri. Mais a contrario des autres révolutionnaires, il n’a pas promis des lendemains qui chantent (18), mais un présent transformé pour toujours (19) par une puissance d’amour (20) et de paix (21) que Dieu seul peut donner (22).

« Personne n’est prophète en son pays » (23). Jésus l’a bien expérimenté parce qu’il a été rejeté par les siens (24). Il dérangeait. Il parlait de la part de Dieu (25). Il parlait haut et fort, notamment contre le règne de l’argent (26), allant jusqu’à tout casser dans le Temple (27) quand l’argent y a pris le dessus. « Beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu » (28), a-t-il dit à ses disciples.

Connu comme Yéshouah le rabbin par les Juifs, Jésus est connu comme Issa le prophète par les musulmans. Pour les chrétiens Jésus est un prophète et il s’assume comme tel (29). Mais il est bien plus encore : il est aussi un Prêtre (30) en ce sens qu’il nous relie à Dieu le Père, il est un Roi (31) parce que toute autorité lui a été donnée dans le ciel et sur la terre (32). Et il est même le Fils bien-aimé (33) de Dieu, en qui Dieu le Père a mis tout son amour, pour lui et pour nous.

LA BIBLE : (1) Actes 2,44 – (2) Jean 12,25 – (3) Matthieu 6,24 – (4) Marc 11,18 – (5) Matthieu 26,59 – (6) Jacques 5,6 – (7) Jean 19,18 – (8) Matthieu 25,40 – (9) Luc 1,52 – (10) Marc 11,15 – (11) Marc 15,9 – (12) Luc 23,10 – (13) Matthieu 15,2 – (14) Luc 16,11 – (15) Jean 13,6 – (16) Marc 7,21 – (17) Matthieu 9,9 – (18) Matthieu 5 – (19) Jean 3,16 – (20) Jean 13,35 – (21) Jean 14,27 – (22) Luc 18,19 – (23) Jean 4,44 – (24) Luc 9,22 – (25) Jean 5,19 – (26) Matthieu 6,24 – (27) Jean 2,15 – (28) Luc 10,24 – (29) Matthieu 13,55 – (30) Hébreux 4,14 – (31) 1 Timothée 6,15 – (32) Matthieu 28,18 – (33) Luc 3,22