Jésus, le médecin et le psy

A notre époque, Jésus serait jugé pour exercice illégal de la médecine. Mais dans son époque, avant que la science ne prenne la place qu’elle a aujourd’hui, la médecine était très limitée et les médecins passaient, eux, pour des guérisseurs parfois sans scrupules (1). Pour Jésus, soigner le corps, l’âme et l’esprit va ensemble. D’ailleurs il dit aussi bien à ceux qu’il guérit : « Ta foi t’a guérie » (2) ou « Ta foi t’a sauvée » (3). Le salut de la fin des temps et la santé du temps présent sont presque, pour lui, une seule et même dimension. A certains moments il était entouré de malades, il leur parlait, posait les mains sur eux, et parfois certains, ou même tous étaient guéris (4). Parfois il a dû s’y reprendre à deux fois, comme dans la guérison d’un aveugle (5). Et beaucoup lui appliquaient cette parole prophétique venue des Ecritures juives : « Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies. » (6)
Il s’est d’ailleurs lui-même comparé à un médecin en disant à ceux qui le suivaient : « Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » (7)

Jésus a beaucoup plus écouté que parlé (8), même si ses paroles ont été retenues plus que ses silences. Son regard était bienveillant (9) et il essayait de regarder plus loin que ce qui se manifeste dans la personnalité de quelqu’un (10).
Jésus répondait souvent aux questions des gens par d’autres questions. Parce qu’il lui importait que chacun advienne à la vérité par lui-même (11). Parce qu’il connaissait la réponse à ces questions : « Pourquoi avez-vous peur ? (12) « , « Pourquoi avez-vous des mauvaises pensées dans vos coeurs ? (13) ».
Il poussait cette discipline très loin, comme quand il demandait par exemple à un aveugle ce qu’il voulait qu’il fasse pour lui… sans blague (14) ! Faire naître une parole de vérité dans la vie des gens, voilà son objectif (15). Parce que seule la vérité peut nous rendre vraiment libres (16).
LA BIBLE : (1) Luc 8,43 – (2) Matthieu 9,22 – (3) Luc 8,48 – (4) Matthieu 8,16 – (5) Marc 8,24 – (6) Matthieu 8,17 – (7) Marc 2,17 – (8) Luc 7,9 – (9) Marc 10,21 – (10) 2 Corinthiens 4,18 – (11) Matthieu 26,64 – (12) Matthieu 8,26 – (13) Matthieu 9,4 – (14) Marc 10,51 – (15) Jean 14,6 – (16) Jean 8,32